Comment se passe le financement de la promotion immobilière ?

Comment se passe le financement de la promotion immobilière ?

Pour un promoteur immobilier, le financement est le pilier de tout nouveau projet. Dans un premier temps, le travail consiste à chiffrer le montant des fonds nécessaire. Une estimation des besoins en financement pour la promotion immobilière est donc obligatoire. Après, le promoteur va devoir opter pour trois structures de financement : apport en fonds propres, produit des ventes et crédit promoteur. Voici quelques informations utiles pour ces différents modèles de financement.

Le fonds des ventes en l'état futur de l'achèvement

Le financement par versement du produit des ventes en l'état futur de l'achèvement ou VEFA constitue un pilier considérable du plan financier. C'est la pré-commercialisation des biens aux clients. Ces derniers vont ensuite payer leur bien en fonction de ;l'avancée de la construction. Un financement qui permet au promoteur de monter un plan financier solide.

La banque exige des garanties pour l'octroi d'un crédit promoteur. C'est la raison pour laquelle le VEFA est très apprécié. En effet, il permet une pré-commercialisation de la moitié des lots des paiements échelonnés par les acheteurs permettant ainsi au promoteur d'obtenir des fonds constants à injecter dans les travaux. Toutefois, cela représente en moyenne 40% du financement pour un projet de promotion immobilière. Les fonds propres, quant à eux représentent au moins 20% du financement pour être éligible auprès de la banque.

Les crédits promoteurs

Les crédits promoteurs sont presque inévitables pour une promotion immobilière. Il s'agit principalement d'un crédit avec avance de trésorerie qui permet au promoteur de renflouer sa caisse. Le crédit sans avance, quant à lui, est nécessaire pour avoir des garanties de cautionnement pour la réalisation du projet. Il ne s'agit pas d'un fond mais d'une garantie octroyée par la banque afin de rassurer les acquéreurs.

Lorsque le projet nécessite un grand financement, le promoteur peut solliciter l'aide des institutions financières publiques. La banque peut donc devenir un associé à part entière du projet. Elle va injecter les fonds pour la continuité des travaux. Toutefois, elle deviendra aussi bénéficiaire des résultats positifs tout comme les négatifs sur l'ensemble de la construction. L'acceptation d'une importante somme est donc soumise à de nombreux critères de sélection.

Un promoteur professionnel à votre service

Acheter un bien immobilier sans avoir vu le bien en question peut-être le sujet de nombreuses appréhensions. Pour éviter de tomber sur des promoteurs qui ne tiennent pas leurs promesses, le choix d'un professionnel comme le Groupe cardinal est une bonne idée. Le Groupe cardinal est un promoteur immobilier qui a déjà réalisé de grands projets partout en France. Pour investir dans une maison, il n'y a pas mieux que la garantie d'obtenir une construction de qualité dans les temps impartis.

Le fondateur de ce groupe de promotion immobilière est Jean-Christophe Larose. Il a eu de nombreuses expériences dans le secteur de l'immobilier. Il est à la tête de 150 collaborateurs dispersés dans les nombreuses filiales du groupe comme Cardinal Campus (https://www.cardinalcampus.fr/page-jean-christophe-larose--un-parcours-tout-trace,46.html). Grâce à ses talents d'entrepreneur aguerri, le groupe dont il est le président est classé dixième promoteur immobilier en France.